Le Queyras sauvage

Parcours sauvage

Très bon randonneur

5 jours

1300m D+ en moyenne

 

D'une vallée à l'autre, en passant pas des sommets à plus de 3000m, cette traversée du Queyras rime avec dépaysement. Dans une ambiance et des paysages caractéristiques des alpes frontalières, les très bon randonneurs trouveront là une randonnée itinérance autant sauvage que sportive.

> SOMMETS À PLUS DE 3000M
> FRONTIÈRE FRANCO-ITALIENNE
> RANDONNÉE SAUVAGE ET SPORTIVE

Programme

Jour 1 : De Ceillac à Saint-Véran par la pointe des Marcelettes

Rendez-vous le matin à 7h30 à la gare SNCF de Mont-Dauphin, où nous prenons le temps de faire un dernier point sur le matériel. Liaison en navette jusqu'à Ceillac, point de départ de notre randonnée.

De Ceillac, nous montons au col des Estronques, où nous quittons le GR pour suivre une longue crête aboutissant à la pointe des Marcelettes. De ce point haut, à 2900m, nous pouvons déjà voir notre objectif du jour : Saint-Véran, le plus haut village d'Europe. Nous redescendons dans la vallée pour rejoindre notre destination.

Durée : 6h30

Dénivelée : 1500m D+ / 1150m D-

Distance : 16km


Jour 2 : De Saint-Véran au refuge Agnel - Les 3000m frontaliers

De Saint-Véran, la journée commence par la remontée en faux-plat du beau fond de vallée. Arrivés à la chapelle de Clausis, la véritable montée commence, jusqu'au sommet de Rocca Bianca, à 3059m. Nous longeons ainsi la frontière jusqu'au Pic de Caramantran à 3025m, puis nous retrouvons les sentiers avant de basculer sur le col Agnel et son refuge.

Durée : 6h30

Dénivelée : 1200m D+ / 650m D-

Distance : 14km


Jour 3 : Du refuge Agnel à Abries - Pain de Sucre 3208m 

Cette troisième journée n'est pas la plus dure en termes de dénivelé, mais nous remontons au-dessus de 3000m depuis le refuge pour aller de nouveau sur la frontière, au Pain de Sucre. De là, la longue redescente vers la vallée nous fera traverser tous les étages de végétation, des plus alpins et minéraux aux plus boisés, avec au passage deux beaux lacs. De l'Échalp, petit hameau au fond de vallée, nous marchons jusqu'à Ristolas où une navette nous conduit jusqu'à Abriès. (Possibilité de prendre la navette directement à l'Échalp).

Durée : 6h30

Dénivelée : 650m D+ / 1600m D-

Distance : 16km


Jour 4 : D'Abriès aux Fonts de Cervières - Grand Glaiza 3293m

Voilà peut-être la journée la plus sportive de cette traversée du Queyras ! Nous partons tôt d'Abriès, et remontons à travers bois et alpages jusqu'aux lacs du Malrif, à 2600m. Puis, une remontée de 300m nous mène au Pic du Malrif. Nous pouvons voir en contrebas les Fonts de Cervières où nous passerons la nuit, mais surtout face à nous le Grand Glaiza. Nous en faisons l'ascension par la crête des eaux pendantes, et atteignons ainsi le point le plus haut de notre voyage, à 3293m. Retour sur Fonts de Cervières par la combe de Pierre Rouge.

Durée : 8h00

Dénivelée : 1900m D+ / 1400m D-

Distance : 18.5km


Jour 5 : Fonts de Cervières à Aiguilles - Sommet du Grand Vallon

Une dernière journée où l'on lève un peu le pied, tout en profitant de derniers payasages sauvages et beaux passages hors-sentiers. Après être monter jusqu'au col de Péas, nous bifurquons vers l'est pour atteindre le dernier sommet de ces 5 jours, le sommet du Grand Vallon à 2867m. Par crêtes et alpages, nous redescendons pour partie hors-sentiers jusqu'à Aiguilles, fin de notre traversée. Nous prenons une navette qui nous ramène à Mont-Dauphin.

Durée : 6h00

Dénivelée : 1000m D+ / 1500m D-

Distance : 14.5km

Infos pratiques

Durée :

5 jours


Nombre de participants :

4 personnes minimum, 8 personnes maximum


Encadrement :

Accompagnateur en Moyenne Montagne diplômé d'État.


Hébergement :

Refuges en demi-pension (dîner, nuitée, petit-déjeuner) et pique-nique le midi


Rendez-vous :

Départ : Ceillac

Fin du séjour : Aiguilles


Transferts :

Jour 1 : gare de Mont-Dauphin - Ceillac (1h)

Jour 3 : Ristolas - Abriès (15mn)

Jour 5 : Aiguilles - Mont Dauphin (45mn)

Notre avis

Une randonnée sur 5 jours qui fleurte régulièrement avec les 3000m, dans une nature sauvage, avec de nombreux passages hors des sentiers battus. Tout proche de la frontière italienne, le Queyras diffère de biens d'autres massifs alpins français par sa végétation, sa géomorphologie et son architecture. Un itinéraire unique dans ce style, réservé aux trés bons randonneurs.

Matériel

Matériel personnel à prévoir :

- Chaussures de montagne crantées

- Tong/sandalettes pour le gîte

- Pantalon imperméable

- Pantalon léger

- Veste coupe-vent

- Veste imperméable

- Doudoune ou polaire

- Petits gants

- Tour de cou

- Bonnet

- Sac à dos pour la semaine 40-50l

- Réserve d'eau 1,5l

- Lunettes de soleil catégorie 3 minimum

- Quelques barres céréales / gâteaux / graines

- Bâtons


Matériel pour les refuges:

- Drap de soie ou duvet léger (si couvertures non fournies)

- Kit de toilette léger (douche possible avec supplément dans certains refuges)

- Lampe frontale

Tarifs

Prix

385€

Infos prix

Tarif collectif (consulter les dates programmées):

Prix par personne.

Sortie assurée à partir de 4 personnes.


Compter 264.40€ supplémentaires pour pension + transferts

- soit 240.40€ par personne pour la semaine à régler directement aux refuges

- soit 24 € par personne à régler aux chauffeurs des bus


Pour un nombre de participants inférieur à celui indiqué sur nos fiches  techniques, nous pouvons être amenés avec votre accord à vous facturer  un supplément, tout en nous engageant à vous rembourser si des  inscriptions complémentaires arrivaient à cette date.


Engagement privé :

Nous contacter

Le prix inclut :

- L'encadrement par un accompagnateur en moyenne montagne diplômé

Le prix n'inclut pas :

- L’hébergement en demi-pension (dîner, nuitée et petit-déjeuner) et les pique-niques
- Les transferts en bus et navette
- Les consommations personnelles

Le Queyras sauvage

385€

+264.40€ pension/transferts

Cette sortie vous tente ?

PROCHAINES DATES PRÉVUES

VOTRE GUIDE

Antoine Picchi

Antoine Picchi

Accompagnateur en Montagne

Originaire des Hauts de France, j’ai gravi ma première montagne à 5 ans pour ne plus jamais en redescendre. Que ce soit en trail, en randonnée ou en raquettes, j’explore les massifs des Alpes depuis maintenant une dizaine d’années. J’ai dressé mon camp de base au pied du Mont-Blanc, aux Houches, où c’est avec plaisir que je vous emmène user vos chaussures sur les sentiers du coin mais aussi d’ailleurs !

Votre pratique

  • Pratique régulière d'une activité physique.

  • Pratique de la randonnée en montagne.

  • Connaissance du milieu montagnard.

Avec nous

  • D+ : 1500m à la journée en moyenne

  • 15 kilomètres à la journée en moyenne

  • Sentiers de montagne.

 
 
 
 
 
 
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1
 

VOUS AIMEREZ AUSSI CES SORTIES