Sun, 05 Sep | Mont-Dauphin

Le Queyras sauvage

D'une vallée à l'autre, en passant pas des sommets à plus de 3000m, cette traversée du Queyras rime avec dépaysement. Dans une ambiance et des paysages caractérisitques des alpes frontalières, les très bon randonneurs trouveront là une randonnée itinérance autant sauvage que sportive.
Le Queyras sauvage

Date et lieu de départ

05 Sep, 09:00 – 09 Sep, 17:00
Mont-Dauphin, 05600 Mont-Dauphin, France

Programme détaillé

Jour 1 : De Ceillac à Saint-Véran par la pointe des Marcelettes

Rendez-vous le matin à  7h30 à la gare SNCF de Mont-Dauphin, où nous prenons le temps de faire  un dernier point sur le matériel. Liaison en navette jusqu'à Ceillac,  point de départ de notre randonnée.

De Ceillac, nous montons  au col des Estronques, où nous quittons le GR pour suivre une longue  crête aboutissant à la pointe des Marcelettes. De ce point haut, à  2900m, nous pouvons déjà voir notre objectif du jour : Saint-Véran, le  plus haut village d'Europe. Nous redescendons dans la vallée pour  rejoindre notre destination.

Durée : 6h30

Dénivelée : 1500m D+ / 1150m D-

Distance : 16km

Jour 2 : De Saint-Véran au refuge Agnel - Les 3000m frontaliers

De Saint-Véran, la journée  commence par la remontée en faux-plat du beau fond de vallée. Arrivés à  la chapelle de Clausis, la véritable montée commence, jusqu'au sommet  de Rocca Bianca, à 3059m. Nous longeons ainsi la frontière jusqu'au Pic  de Caramantran à 3025m, puis nous retrouvons les sentiers avant de  basculer sur le col Agnel et son refuge.

Durée : 6h30

Dénivelée : 1200m D+ / 650m D-

Distance : 14km

Jour 3 : Du refuge Agnel à Abries - Pain de Sucre 3208m

Cette troisième journée  n'est pas la plus dure en termes de dénivelé, mais nous remontons  au-dessus de 3000m depuis le refuge pour aller de nouveau sur la  frontière, au Pain de Sucre. De là, la longue redescente vers la vallée  nous fera traverser tous les étages de végétation, des plus alpins et  minéraux aux plus boisés, avec au passage deux beaux lacs. De l'Échalp,  petit hameau au fond de vallée, nous marchons jusqu'à Ristolas où une  navette nous conduit jusqu'à Abriès. (Possibilité de prendre la navette  directement à l'Échalp).

Durée : 6h30

Dénivelée : 650m D+ / 1600m D-

Distance : 16km

Jour 4 : D'Abriès aux Fonts de Cervières - Grand Glaiza 3293m

Voilà peut-être la journée  la plus sportive de cette traversée du Queyras ! Nous partons tôt  d'Abriès, et remontons à travers bois et alpages jusqu'aux lacs du  Malrif, à 2600m. Puis, une remontée de 300m nous mène au Pic du Malrif.  Nous pouvons voir en contrebas les Fonts de Cervières où nous passerons  la nuit, mais surtout face à nous le Grand Glaiza. Nous en faisons  l'ascension par la crête des eaux pendantes, et atteignons ainsi le  point le plus haut de notre voyage, à 3293m. Retour sur Fonts de  Cervières par la combe de Pierre Rouge.

Durée : 8h00

Dénivelée : 1900m D+ / 1400m D-

Distance : 18.5km

Jour 5 : Fonts de Cervières à Aiguilles - Sommet du Grand Vallon

Une dernière journée où  l'on lève un peu le pied, tout en profitant de derniers payasages  sauvages et beaux passages hors-sentiers. Après être monter jusqu'au col  de Péas, nous bifurquons vers l'est pour atteindre le dernier sommet de  ces 5 jours, le sommet du Grand Vallon à 2867m. Par crêtes et alpages,  nous redescendons pour partie hors-sentiers jusqu'à Aiguilles, fin de  notre traversée. Nous prenons une navette qui nous ramène à  Mont-Dauphin.

Durée : 6h00

Dénivelée : 1000m D+ / 1500m D-

Distance : 14.5km

Place
Price
Quantity
Total
  • Le Queyras sauvage
    €385
    €385
    0
    €0
Total€0

Partager